Subscribe to Tagtélé

Notre blogue TagTélé

Archives pour septembre, 2010

Fait-il chaud dans le métro?

Le métro de Montréal, qui n’est pas passé par là au Québec? C’est sûr, ça ne sent pas le printemps là-dedans. Lorsque tout les occupants sont trempés par la pluie, on entre dans l’intimité odorantes de certains individus alors qu’on préfèrerait s’en abstenir. Mais par la force des choses et la proximité obligée… Bref.

Cet été, avec les vagues de chaleur que nous avons traversé, certains ont pu se rappeler cette vidéo cocasse de «il fait beau dans l’métro». Par contre, ils auraient peut-être intitulé celle-ci «il fait chaud dans l’métro».

Eh bien c’est ce qu’a fait le parti politique Projet Montréal en reprenant de manière adaptée cette publicité de 1976 en la rebaptisant «Il fait chaud dans l’métro».

Cet exercice de leur part vise à promouvoir l’ajout dans les métros montréalais d’air climatisé.

Gare à vous, la chanson a tendance à rester entre nos 2 oreilles.

Aucun commentaire
Mots clés:

Le faux bouton «j’aime pas» sur Facebook.

Membres de Facebook prenez garde, un message mensonger circule vous invitant à installer un bouton « j’aime pas » (Dislike). Le-dit message provient toujours d’un de vos contacts qui vous invite à l’installer.

Si, par malheur, vous cliquez pour installer le bouton, vous serez dirigé vers une page d’installation frauduleuse.

Une fois l’application installée, ce n’est pas le bouton « je n’aime pas » que vous avez implanté, mais plutôt un bidule qui envoie un message en votre nom à tous vos contacts, les invitant à installer l’application eux aussi.

La cochonnerie se propage ainsi.

En plus d’être pris, vous passez le piège à vos amis.

Par la suite, vous êtes invité alors à remplir un sondage. Ce dernier a pour but de s’emparer de vos données personnelles comme numéro de téléphone, courriel, etc. Celles-ci vont évidemment être vendues à d’autres fraudeurs ou en liste pour promouvoir des pourriels comme « enlarge your penis » et autres stupidités du genre.

Informez-en vos amis Facebook!

Aucun commentaire
Mots clés: ,

Visites de lieux abandonnés

En production vidéo, il est intéressant de remarquer chez certains membres créateurs un style ou sujet qui leur sont propres. Nous sommes étonnés de voir le nombre de vidéos suggérant aux internautes de visiter des lieux interdits ou abandonnés. Les résultats sont parfois fascinants, parfois inquiétants.

Ces individus explorent, fouillent le Québec à la recherche d’églises ou d’usines abandonnées, de vestiges de bâtiments, d’épaves de maisons, de cinéparcs déserts habités par quelques fantômes. Ils sont attirés par ces endroits délaissés.

Pourquoi cette passion? Ce qui est interdit est souvent tentant, nous l’avons tous appris en vieillissant. Ce qui est mystérieux aussi.

Toutes ces histoires de maisons hantées que nous avons entendu, ces histoires d’événements passés qui ont marqué des endroits sont autant de raisons pour fasciner le chercheur assoiffé de sensations.

Le lieu visité peut comporter des difficultés d’accès qui rendront son intrusion encore plus attirante. Une fois à l’intérieur, la magie opère. On trouve de vieux accessoires poussiéreux, des manuscrits, des écritures, des traces de passages et d’activités humaines. C’est un peu faire face à la mort dans la vie, faire face à ce temps qui passe et qui ne laisse derrière lui que des résidus de mémoires.

Ces vidéos rappellent un peu le sort qui nous attend tous, soit de la vie qui finit indubitablement par nous quitter, laissant le corps, le lieu où elle habitait.

Aucun commentaire
Mots clés: , , , , , ,

Le pouvoir positif du web

Le web n’a pas que le pouvoir de divertir ses adeptes. Il informe et révolutionne le monde. Son pouvoir grandit de jour en jour.

Récemment, la vidéo troublante d’une jeune ado lançant des chiots à la rivière a fait la manchette un peu partout dans le monde. La vidéo a d’abord été mise en ligne sur Youtube par l’ami de la fille qui a filmé la scène, a été retirée aussitôt après avoir été dénoncée par les «youtubers» mais il était trop tard, la vidéo avait déjà été copiée par des milliers d’internautes qui se sont mis à la diffuser partout, notamment sur Facebook. C’était devenu littéralement une chasse à l’homme. Tout le monde voulait la tête de la jeune ado. Des sociétés protectrices des animaux ont également dénoncé son geste et réclamé son arrestation. Les médias se sont emparé de l’histoire puis 2 jours plus tard la fillette avait été identifiée par les autorités locales de la Bosnie, à Bugojno (centre), là où vit la jeune fille. Elle fait aujourd’hui face à la justice de son pays et aura une lourde amende à payer.

Nous avons appris récemment que des 6 chiots lancés, 5 avaient survécu, récupérés en amont par une vieille vivant aux abords de la rivière en question. La dame avait été interpellée par les couinements des chiots. Étant donné ses faibles moyens financiers, la dame offre les chiots à bon preneurs.

Le web a tout un pouvoir. Pouvoir souvent nocif, mais parfois bon, comme ici, lorsqu’il dessert une juste cause.

La vidéo à l’origine du scandale. Attention, contenu choquant: http://www.tagtele.com/videos/voir/59323

Aucun commentaire
Mots clés: , , ,

 
...