yasminum
Membre depuis:
14 août 2010
Dernière connexion:
6 août 2011
Nombre de visiteurs:
1915 visiteurs
Ses vidéos visionnés:
17718 fois

 

Connecter avec yasminum

Description
Aucune description



Videos (7)
Plus récents | Plus vues | Plus discutés
 
 
...
 
06:22
De: yasminum
Vu: 1072 fois
Ajouté: 190 semaines, 1 jour
Aimé: 0 fois
 

DE LA BIOLOGIE

 
Cette matière qu'on appelle biologie
Une science infuse qui ne cesse d'évoluer
Pour décrire ce que nous sommes en réalité
Un assemblage orchestré par une complexe machinerie

 

Grâce à elle, on prend conscience de la complexité cellulaire
Un petit espace dans lequel viennent s'entremêler des millions de réactions enzymatiques
Allant d'une simple phosphorylation à une condensation chromatique
Il suffit d'un « ol » pour distinguer nucléaire de nucléolaire

 

La biologie peut être aussi bien microscopique que macroscopique
On peut y étudier les virus et les bactéries dans les boites à Pétri
Mais aussi des mécanismes physiologiques comme le baroréflexe et l'effet Venturi
Sans elle, on ne serait que de vulgaires bouts de chairs cosmiques

 

Elle guérit les malades par la recherche clinique et thérapeutique
Myélomes cancéreux, maladies auto-immunes ou maladies neurodégénératives
Tout n'est qu'emboîtement, une suite logique de cause à effet de manière précoce ou tardive
Ce qui facilite grandement la détection des cibles thérapeutiques

 

Nombreux sont les savants qui se sont bousculés pour faire avancer ce domaine
Watson, Crick, Mendel, Schwann, Bernard, Pasteur... biologistes et médecins
Des hommes à la blouse blanche, pourvus d'une élégante allure de laborantins
Ont fait don de leur savoir pour le plus grand bien de la population humaine

 

Mais comme toute discipline, tout n'est que enjeux et intérêts politico-financiers
Les laboratoires ne cessent de faire régner la concurrence, jusqu'à oublier la bioéthique 
Les virus de type Hémagglutinine Neuraminidase (H1N1,etc.) ont atteint la politique
Et certains savants fous comme Craig Venter sont arrivés à donner vie à des bactéries néo-synthétisées

 

Les dérives demeurent graves et ternissent le visage de la science
La biologie s'est infiltrée dans les hautes sphères du pouvoir mondial
Dans ce cas précis, le savoir n'est plus bénéfique mais est considéré comme un mal
Avec la connaissance, il faut toujours garder un juge qu'est notre bonne conscience

 

Revenons à nos cellules pleines de vie et d'harmonie
Ribosomes et ARNs se tiennent main dans la main dans cette atmosphère cytoplasmique
Pour que des protéines naissent, s'étiquettant parfois d'une arborescence sucrée magique
Prêtes à être exportées sous la bénédiction de l'appareil de Golgi

 

Les histones ne mêlent aux protéines non-histones pour faire de l'ADN un collier de perles nacrées
Les enzymes se phosphorylent et s'activent pour induire une cascade MAP-kinase inductrice
Les dynéines et les kinésines bougent sur les microtubules grâce à l'ATP à action activatrice
Des récepteurs voient le jour pour permettre aux hormones d'avoir une action ciblée


Les cellules se divisent et se multiplient par cycle mitotique
Pour renouveller nos tissus, nos organes et notre corps, tout en subissant un vieillissement
Au cours des divisions les télomères situés aux extrémités chromosomiques diminuent en taille, progessivement
Ce qui mène la cellule à la mort par processus apoptotique


Quoi qu'il en demeure, la biologie reste et restera une science infuse
Inspirant ma passion comme une romantique muse.

 
- Yasmine Gharbi -
 
04:49
De: yasminum
Vu: 2727 fois
Ajouté: 190 semaines, 1 jour
Aimé: 0 fois
 

...
 
08:17
De: yasminum
Vu: 825 fois
Ajouté: 191 semaines, 2 jours
Aimé: 0 fois
 

Yas'
 
05:31
De: yasminum
Vu: 928 fois
Ajouté: 191 semaines, 2 jours
Aimé: 0 fois
 

JEUNESSE DOREE

Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


Jeunesse dorée, jeunesse moisie de la haute bourgeoisie
Nichée dans la banlieue chic, où la simplicité serait un véritable hic
Lycées privés ou français, tels sont les lieux cultes de ces embourgeoisés
Entre boîtes de nuits et plages bling-bling, les filles ressemblent à des gogos en string


Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


Arrivistes et esprits fermés, se croient les partisans de la modernité
Sexe, drogue et alcool, tels sont les mots d'ordre de ces guignols
La frime avant la prime, un affichage dans la sphère sociale par le mime
Et l'argent comme une religion, forgeant le côté ridicule de ces morpions


Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


Daddou, Soussou et Nounou s'aiment et s'adorent, mais par derrières elles se dévorent
Elles ne fréquentent que les mecs fortunés, et en échange elles acceptent de culbuter
Pour elles c'est cela la liberté, car les coutumes rendent les gens arriérés
Paris, Londres ou Milan, c'est là qu'elles parlent de l'Amexblack à Maman


Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


« Dali le fils de banlieue celui qui conduit une Cayenne, eh bein il s'est tapé une italienne
- Ah bon ? lanca Daddou à Soussou, c'est pas celle qui portait les Gucci à l'anniv' de Foufou ?
- Oui celle qui a arrosé la piste avec la bouteille de champagne à 800 dinars !
- Elle a les seins et la bouche siliconés ça se voit, ouhhh j'aimerais bien me les refaire moi aussi à Paris ! »


Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


L'humanisme demeure comme une insuffisance, chez ces snobs en carence
Voyous et putains passent leur temps à se moquer des gens, inconscients de leur avilissement
Jaloux de tout ce que l'argent ne peut leur offrir, seules la turpitude et la bassesse viennent les secourir
Pauvres âmes auxquelles j'y ai pitié, englouties par l'indignité, la lâcheté et la médiocrité


Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


Vins blanc ou rosé sur les plages d'Hammamet, et les gugusses se croient les rois de la compét'
Dior, Gucci ou Yves Saint Laurent, des marques indispensables pour ce peuplum d'ignorants
Ils friment avec le billet de cinquante dinars, pour étaler la richesse devant la troupe d'ignares
Mais au fond la majorité bluffe dans le vide, pour trouver un sens à leur vie sordide


Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


Complexés par ce que l'argent ne peut leur offrir, ils passent leur temps à souffrir
La beauté et la culture ne s'achetant pas, ces incultes deviennent alors perfides et sournois
Ils croient si bêtement ridiculiser ceux qui les complexent, pour soulager leur complexes
Mais au final ils ne font que s'abaisser, pour qu'à leur tour les victimes gagnent en grandeur et dignité


Jeunesse dorée,
J'aime quand tu te trémousses un tantinet moins discret
Dans ta berline cabriolet, frimant jusqu'au bout des pieds
De Gammarth à Carthage, le vice à l'étalage !


Pauvres âmes si infâmes
Dépravées par les éclaboussures de la souillure
Pitié et compassion gagnent mon coeur, face à leur profond déshonneur
Car pire que des chiens ils passeront leur vie à vivre sous l'ignominie du Divin


Jeunesse dorée, jeunesse dorée
Pas si dorée que ça...


- Yasmine Gharbi -
 
05:37
De: yasminum
Vu: 5938 fois
Ajouté: 191 semaines, 3 jours
Aimé: 0 fois
 

LA CONDITION HUMAINE

Je défends les valeurs humaines et l’on m’accuse de malsaine !

Par les médias on nous gonfle l’esprit, avec les scandales des fortunés retapés au bistouri
On aime vanter les peoples, alors que des pauvres meurent de variole
Les chefs d’états se trémoussent sur leur tapis rouge, pendant que des palestiniens se couvrent de sang rouge
On nous fait des plaidoyers pour la paix, alors que les nations s’entrainent au karaté
On nous parle d’humanisme, pendant que des entrepreneurs jouissent du sadisme du capitalisme

Je défends les valeurs humaines et l’on m’accuse de malsaine !

En société l’amitié est devenue une utopie qui rime avec hypocrisie
On rigole avec toi de tout et de rien, et l’on te traite par derrière de vaurien
Les enfants suivent les pulsions adultes, pour devenir des gens incultes
A vingt ans les filles se sentent déjà prêtent à la ménopause, alors que leur croissance demande encore du glucose
Les jeunes s’initient aux comas éthyliques, pour assurer un avenir cirrhotique
Amour rime avec luxure, dans une communauté qui pue l’ordure.

Je défends les valeurs humaines et l’on m’accuse de malsaine !

L’argent est devenu le but ultime, pour rendre l’entourage unanime
On frime pour exister, une manière de se trouver une qualité
Chaque jour la faiblesse ronge l’être humain de l’intérieur, pour cultiver son malheur
La religion est perçue comme une castration, le culte des frustrations
L’Homme admire le futile, pour finir en débile
On nous manipule bon sang ! Mais personne n’y prête attention
Jouir de l’instant présent sans se préoccuper de sa condition, telle est l’ambition des nations

Je défends les valeurs humaines et l’on m’accuse de malsaine !

L’idée de la famille s’émiette constamment, mais les gens s’en foutent éperdument
Le mariage est perçu comme une pendaison, autant finir son existence derrière une cloison
On croit que l’anarchie des valeurs laissera place au bonheur
Mais non faut pas rêver mes cocos, on vire vers le chaos
Ce monde est une illusion parsemée de tentations, pour tester nos convictions
On a beau faire tout et n’importe quoi ici bas, on payera cher à l’au-delà
Alors autant se réveiller de ce houleux sommeil, pour guider son esprit vers l’éveil
Laissant ainsi une société tournée vers la connaissance, pour assurer l’éternelle jouissance

Je défends les valeurs humaines sans haine, car pour avancer il faut une âme saine
Cultiver son cœur, nécessite de vivre sans rancœur
En espérant qu’un jour l’humanité regagne son trône de la sagesse et de la noblesse, pour faire de ce monde une pure caresse
Une demeure maternelle d’où se fraierait un chemin fraternel…

- Yasmine Gharbi -
 
07:05
De: yasminum
Vu: 2853 fois
Ajouté: 191 semaines, 3 jours
Aimé: 0 fois
 

LA VIE

La vie est comme un arbre
Percutante comme un sabre
Elle danse comme une orientale
Pour nous envoûter comme des chacals

La vie roucoule avec le bonheur
Mais transcende le malheur
Elle est comme un don
Aussi coriace qu'un abandon

La vie ressemble à un dromadaire
Elle passe son temps à traverser le désert
Puis comme un oasis
Sa métamorphose est un pur délice

La vie est une chimère
A la fois tenace et mère
Elle obéit à ses obligations
Pour nous faire oublier la passion

La vie est une grande aventure
Jonchée d'obstacles et de tortures
Elle s'enrobe généreusement de miel
Pour nous montrer que ça en valait la chandelle

La vie sourit comme un enfant
Aussi savante que Ramachandran
Elle accueille la mécréance
Et porte un hymne à l'ignorance

La vie tend vers un long fleuve tranquille
Pour les âmes qui suivent le fil
Mais est une grave illusion
Pour celles gangrénées par la confusion

La vie est un berceau
Un lieu de non repos
Elle concentre la logique de l'existence
Où le bonheur se cacherait derrière la souffrance

La vie nous met en ruines
Puis nous sort sa carabine
Ainsi elle devient constructrice
Et vient nous bercer comme une nourrice

La vie est d'une beauté inébranlable
D'une magnifience qui s'effrite comme le sable
Elle ressemble à une rose
Aussi poétique qu'une prose.

- Yasmine Gharbi -
 
04:46
De: yasminum
Vu: 3375 fois
Ajouté: 191 semaines, 3 jours
Aimé: 0 fois
 


 

Favoris
Plus récents | Plus vues | Plus discutés
 
yasminum n'a pas de favoris.