Courriel Pinterest Tumblr Stumbleupon Digg Delicious Reddit

Intégrer: 123
Lien:

Personnes & blogues

1,496 vues

Les trains de la vie

Publiée le 28 mai 2014 à culturelles à 5416 vidéos S'abonner à la chaîne

Mars 1948. Dans la petite ville de Oisterwijk aux Pays-Bas, une voiture s'arrête devant la maison des Vanderheyden. En débarque Traudi Berndl, une fillette autrichienne de 8 ans.

Traudi fait partie des quelque 180 000 enfants des pays vaincus qui, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, vont passer quelque temps dans des familles françaises, belges et hollandaises. Pour l'organisation internationale de la Croix-Rouge, à la tête du projet, la réconciliation entre anciennes nations belligérantes commence par les enfants.

Québécois d'adoption depuis 60 ans, Kees Vanderheyden avait 15 ans à l'époque. Plus tard, en écrivant des ouvrages inspirés de ses souvenirs (La guerre dans ma cour, L'enfant de l'ennemi), M. Vanderheyden s'est remémoré la petite Traudi et s'est mis à sa recherche. En avril 2004, grâce à la Croix-Rouge, il a retrouvé sa trace et a repris contact avec elle.

C'est cette odyssée que raconte le cinéaste André Melançon dans le documentaire Les trains de la vie diffusé

keesvanderheydentrainsvienzisecondeguerremondialehitlerallemagnehollandetraudiberndldoccumentaireoisterwijkpaysbastraudiberndlenfantcroixrouge

Suggestions

Charger plus de vidéo